Horaires été 2017

Laboratoire Gabriel Péri :  Horaires inchangés, le laboratoire reste ouvert tout l’été

Laboratoire Grandel :  A partir du lundi 17 juillet fermeture à 18h en semaine. Fermeture du 7 Août au 26 Août inclus.

Laboratoire Ordener : Horaires inchangés . Fermeture du 7 août au 19 août inclus.

Laboratoire Marceau : Du 17 juillet au 26 août : en semaine 7h30-13h/14h-18h, le samedi de 8h à 12h. Le laboratoire reste ouvert tout l’été

Laboratoire Bourguignons : Du 17 juillet au 26 août : fermeture à 18h en semaine, le samedi de 7h30 à 12h. Fermeture le lundi 14 août. Fermeture à 16h du 16 au 18 août.

Laboratoire Voltaire : Horaires inchangés . Fermeture du 29 juillet au 23 août inclus

Laboratoire Bokanowski : Du 10 juillet au 29 juillet : 7h30-12h30/14h-18h. Samedi 8h-12h
Du 31 juillet au 5 août : 7h30-12h30/14h-16h. Samedi 8h-12h
Fermeture du 7 août au 19 août inclus
Du 21 août au 26 août 7h30-12h30/14h-16h. Samedi 8h-12h.

Laboratoire Boisseau : Horaires inchangés en juillet. En août en semaine 8h-16h. Fermé le samedi. Fermeture du 7 août au 19 août inclus

Attention : Bioascogen sera fermé le samedi 15 juillet.

Maladie de Lyme

Un plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmises par les tiques a été lancé en 2016. Articulé autour de 5 axes, celui-ci vise en particulier à améliorer la connaissance, la prévention et la prise en charge de ces pathologies.
« Ce plan vise à éviter le sentiment d’abandon et l’errance thérapeutique auxquels sont confrontés des malades de Lyme. Il permet de mieux comprendre la maladie, de soigner plus efficacement les patients et de mobiliser tous les outils disponibles pour prévenir la maladie. »

Fruit des échanges entre les associations de patients, les professionnels et les autorités sanitaires, ce plan se divise en 5 axes stratégiques :
– Améliorer la surveillance vectorielle et les mesures de lutte contre les tiques.
– Renforcer la surveillance et la prévention des maladies transmises par les tiques, en intensifiant en particulier l’information auprès du public et la formation des professionnels de santé. Pour vous impliquer dores et déjà en ce sens, le Cespharm met à votre disposition une brochure grand public Brochure Public Lyme et un document d’information professionnelle brochure Lyme professionnel sur la maladie de Lyme
– Améliorer et uniformiser la prise en charge des maladies : lutter contre l’«errance médicale» en élaborant notamment un protocole national de diagnostics et de soins.
– Améliorer les tests diagnostiques : l’ANSM et le Centre national de référence poursuivent l’évaluation des kits déjà disponibles et de la bonne interprétation des résultats par les laboratoires de biologie médicale. En parallèle, l’Institut Pasteur engagera des travaux pour le développement de nouveaux outils diagnostiques.
– Mobiliser la recherche sur les maladies transmissibles par les tiques : outils diagnostiques (voir point précédent), connaissance des agents pathogènes et des maladies

Fermetures de fin d’année

Le laboratoire Bioascogen sera exceptionnellement fermé les samedis 24 et 31 décembre 2016.

Le laboratoire Bokanowski fermera à 16 heures du lundi 26 décembre au vendredi 30 décembre 2016.

Toute l’équipe du laboratoire Bioascogen vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et une bonne et heureuse année 2017.

Transfert du laboratoire Gabriel Péri

A partir du lundi 28 novembre 2016, le laboratoire Gabriel Péri est transféré au 167 avenue Gabriel Péri à 50 mètres du laboratoire actuel.
Le Docteur Lupescu et toute son équipe seront heureux de vous retrouver dans ses nouveaux locaux.

Les horaires du lundi au vendredi restent inchangés : 7h30 -12h30 et 14h-18h30
Le samedi : 8h-12h

Octobre rose : mois de mobilisation contre le cancer du sein

LE CANCER DU SEIN : QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES ?

Chaque année, près de 49 000 cas de cancer du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie. Pourtant, détecté à un stade précoce, ce cancer de bon pronostic peut être guéri dans 9 cas sur 10.

LES FACTEURS DE RISQUE :

1. L’ÂGE : le premier facteur de risque de développer un cancer du sein :
À partir de 50 ans. Le cancer du sein survient majoritairement chez les femmes ne présentant pas de facteur de risque particulier autre que leur âge.

2. LES ANTÉCÉDENTS PERSONNELS : un risque élevé de développer un cancer du sein :
• Cancer du sein ou carcinome canalaire in situ
• Hyperplasie atypique canalaire ou lobulaire
• Irradiation thoracique à haute dose (maladie de Hodgkin)

3. LES ANTÉCÉDENTS FAMILIAUX : un risque potentiellement très élevé de développer un cancer du sein:
• Cancer du sein chez la femme
• Cancer de l’ovaire
• Cancer du sein chez l’homme

Pour toutes les femmes, un examen clinique mammaire annuel est recommandé dès 25 ans.

Les modalités de dépistage et de suivi pour l’ensemble des facteurs de risque sont présentées dans ce document mg-depistage-cancer-du-sein_2015

Cancer : des conseils de dépistage personnalisés.

Un site dédié à cette thématique conseils de dépistage a été créé. Il permet à chacun, après avoir indiqué son sexe et son âge, d’accéder à la liste des dépistages des cancers qui lui sont recommandés et de prendre connaissance de leur périodicité. Il rappelle également les avantages et les inconvénients de ces dépistages, les symptômes à surveiller et les conseils de prévention à adopter pour réduire le risque de survenue d’un cancer.

Nouvelles missions des sage-femmes :

Contrairement aux idées reçues, le rôle des sages-femmes ne se limite pas au suivi de la grossesse et à la pratique de l’accouchement. Elles peuvent également intervenir dans d’autres domaines tels que le suivi gynécologique des femmes en bonne santé, la prescription et le suivi de la contraception, la vaccination des femmes et des nouveau-nés …
De nouvelles missions leur ont été octroyées par la loi de modernisation de notre système de santé, promulguée le 26 janvier dernier :
■ Extension de la pratique de la vaccination : les sages-femmes sont désormais autorisées à prescrire et à pratiquer les vaccinations de l’entourage d’un nouveau-né, dès la grossesse de la future mère et jusqu’à 8 semaines après l’accouchement. Un arrêté fixera la liste des vaccinations concernées.
■ Élargissement de la prescription des substituts nicotiniques : les sages-femmes peuvent désormais prescrire ces traitements à toute personne vivant régulièrement dans l’entourage de la femme enceinte ou de l’enfant jusqu’au terme de la période post-natale, ou assurant la garde de ce dernier. Jusqu’alors, elles étaient habilitées à les prescrire uniquement aux femmes.
■ Réalisation des interruptions volontaires de grossesse par voie médicamenteuse.

Fermetures estivales

Le laboratoire Voltaire sera fermé du 1er août au 27 août 2016
Le laboratoire Boisseau sera fermé du 09 au 23 août 2016
Le laboratoire Ordener sera fermé du 09 au 23 août 2016
Le laboratoire Grandel sera fermé du 11 août au 30 août 2016

Les autres laboratoires sont ouverts tout l’été (sauf le samedi 13 août)

DON DU SANG

Message de l’EFS (établissement Français du sang):

Pendant les vacances d’hiver, les donneurs se font moins nombreux. Or les besoins en produits sanguins restent très importants pour de nombreux malades.
L’EFS invite donc les donneurs à rester mobilisés et ceux qui n’ont jamais donné à passer à l’acte.
Aucun traitement ni médicament de synthèse ne se substitue aujourd’hui aux produits sanguins. Et 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour en France.
Nous comptons sur vous dès maintenant. Quel que soit votre groupe sanguin, votre don est utile.
Retrouvez ici tous nos lieux de collecte, proche de chez vous ou de votre lieu de vacances.
Un grand merci aux donneurs et aux futurs donneurs.

Dépistage du cancer du col de l’utérus

La Haute autorité de santé recommande de réaliser un dépistage par frottis cervico-utérin tous les 3 ans, après 2 frottis annuels normaux, chez toutes les femmes de 25 à 65 ans vaccinées ou non, et ce même après la ménopause et en l’absence de rapports sexuels.
Le recours au dépistage des femmes âgées de 45 à 65 ans est le plus bas (52 %, contre 65 à 67 % dans les classes d’âge précédentes). Or, les taux d’incidence et de mortalité du cancer du col de l’utérus sont assez élevés dans cette tranche d’âge
Une campagne d’information vise à rappeler aux femmes l’importance de continuer à effectuer régulièrement un frottis de dépistage après 45 ans.

Entre 25 et 65 ans, un frottis tous les 3 ans, c’est important – brochure (1)

Prévenir les infections de l’hiver

L’hiver est une période propice à la propagation des virus responsables de grippes, rhumes, rhinopharyngites, bronchiolites et gastroentérites.
Le contact avec les mains contaminées d’une personne infectée joue un rôle important dans la transmission de ces infections. Il est donc recommandé de se laver les mains plusieurs fois par jour avec du savon ou d’utiliser une solution hydroalcoolique, notamment après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, avant chaque repas, ou encore après avoir utilisé les transports en commun.

Pour limiter les risques de transmission des virus respiratoires de l’hiver, d’autres gestes barrières ont également démontré leur efficacité :
– se couvrir la bouche avec sa manche ou un mouchoir à usage unique pour tousser ou éternuer,
– jeter son mouchoir en papier dans une poubelle immédiatement après usage,
– porter un masque chirurgical lorsqu’on est malade,
– aérer régulièrement le logement.

Hygiène des mains simple et efficace – affiche (2)

Fermetures estivales

Le laboratoire Voltaire sera fermé du 1er août au 26 août 2015
Le laboratoire Boisseau sera fermé du 08 au 22 août 2015
Le laboratoire Ordener sera fermé du 08 au 22 août 2015
Le laboratoire Grandel sera fermé du 10 août au 29 août 2015 (le plateau technique reste ouvert)

Les autres laboratoires restent ouverts tout le mois d’août.